L’oral : la possession

L’oral : la possession

La focalisation est centrée sur le manque. La peur de manquer. Manquer d’affection et par extension de nourriture, d’argent. La peur identifie un aspect ou l’autre comme vital, essentiel, sans lequel il est impossible de vivre. Toute la stratégie consiste alors à tenter de ne rien perdre, d’avoir suffisamment (d’affection, de nourriture, d’argent, etc …) Toutes les sources de nourriture affective ou matérielle sont sévèrement surveillées, dans la tentative de les posséder pour les garder toutes à soi.

Nelly souffre d’une inquiétude affective profonde. Sa mère ne la désirait pas. Elle a traversé de nombreuses épreuves et se retrouve maintenant dans un travail où elle aide d’autres à traverser leurs propres épreuves. Elle utilise son travail pour créer un réseau affectif autour d’elle qui la sécurise. Sans s’en rendre compté elle est très possessive et jalouse. Elle est continuellement blessée par ce qu’elle perçoit comme de l’ingratitude quand certains prennent un peu de distance avec elle.

FacebookTwitterGoogle+EmailPartager